Le Rocket opportuniste face au Wolf Pack

[ad_1]

Le Rocket de Laval n’a pas été en mesure d’atteindre la marque des 10 tirs par période une seule fois vendredi soir, mais ça n’a pas empêché la formation de la Ligue américaine d’arracher une victoire de 5 à 2 face au Wolf Pack à Hartford.

Dominé 36-24 au chapitre des tirs cadrés, le Rocket s’est néanmoins tiré d’affaire grâce au brio de Jared Davidson qui a inscrit un tour du chapeau en marquant ses 6e, 7e et 8e filets de la saison.

Le match n’était vieux que de 51 secondes lorsque Anton Blidh a ouvert la marque, avant que Mitchell Stephens – ignoré au ballottage il y a trois semaines – marque son septième de la saison lors d’une supériorité numérique à la toute fin du premier engagement.

La suite du match appartient à Davidson, qui a entamé son tour du chapeau avec 4:40 à jouer en 2e période, sur une passe de Mitchells, avant de poursuivre son travail en piégeant les loups lors d’un avantage numérique en milieu de troisième, puis en complétant sa soirée exceptionnelle avec un but dans un filet désert.

Tobie Bisson a été l’autre marqueur du Rocket, tandis que Brett Berard a riposté pour le Wolf Pack.

Ce faisant, le Rocket demeure bien engagé dans la course aux séries éliminatoires, et ce, malgré la perte de son capitaine Gabriel Bourque pour une période qui pourrait atteindre quatre semaines en raison d’une blessure au bas du corps.



[ad_2]

Source Link

Previous post Workers in Visakhapatnam take out rally against ‘lopsided policies’ of Centre
Next post Another Toronto win and yet another league attendance record in banner season for PWHL