«Anatomie d’une chute»: un grand film


Après avoir signé trois premiers longs métrages fort prometteurs dont l’excellent Sybil, la réalisatrice française Justine Triet frappe un grand coup avec son nouveau film, Anatomie d’une chute, un drame judiciaire magistral qui décortique méticuleusement la descente aux enfers d’un couple d’écrivains.

Récompensé de la Palme d’or au dernier Festival de Cannes, Anatomie d’une chute nous transporte dans un chalet perdu au milieu des Alpes, où vivent Sandra (Sandra Hüller), une autrice allemande, son mari, Samuel (Samuel Theis), également écrivain, et leur fils malvoyant, Daniel (Milo Machado Graner). 

Un jour, pas longtemps après s’être disputé avec Sandra, Samuel est retrouvé mort sur la neige après être tombé mystérieusement du dernier étage du chalet. Sandra et Daniel ont à peine le temps d’encaisser le choc que la police et les médias se mettent déjà à la recherche d’un coupable. 

La thèse de l’accident étant rapidement écartée, il reste les hypothèses d’un suicide ou encore d’un meurtre. Soupçonnée d’avoir provoqué la mort de son mari, Sandra devra aller prouver son innocence au tribunal, dans un procès où les moindres détails de sa vie conjugale seront divulgués. 

De main de maître

Avec Anatomie d’une chute, la cinéaste Justine Triet revisite brillamment les codes du thriller judiciaire pour disséquer les rapports de force au sein d’un couple au bord de l’explosion. Face à un avocat général persuadé de sa culpabilité, Sandra (excellente Sandra Hüller) devra accepter de dévoiler en détail tous ses secrets de couple. 

Manque de communication, culpabilité, jalousie, infidélité, crises de colère: tous ces problèmes qui minent le couple de Sandra depuis des années feront surface pendant le procès, sous les yeux de son fils, Daniel (impressionnant Milo Machado Graner), qui commencera lui-même à douter de sa mère. Justine Triet dirige le tout d’une main de maître, réussissant à nous tenir en haleine et à nous remuer pendant chaque minute de ce drame captivant qui s’échelonne sur deux heures et demie. 

Pas de doute, Anatomie d’une chute est un grand film. 

Note : 4,5 sur 5. Anatomie d’une chute, un film de Justine Triet avec Sandra Hüller, Milo Machado Graner et Swann Arlaud. À l’affiche.





Source Link

Previous post Youths are stakeholders in driving India’s growth to new heights: General Pande | India News – Times of India
Next post Food waste in US landfills produces emissions equal to 12 million cars